0
Partages
Pinterest Google+

Gustave Parking est un ténor de l’improvisation mondiale. Il donne désormais des conférences sur le sujet, voyage à travers le monde pour faire découvrir sa passion de l’improvisation. Reconnu pour ses talents d’humoriste, il donne également des formations et joue encore très régulièrement ses spectacles.

 

Sa biographie (enfin presque)

Pierre-Casimir Le Bras est né à Bayonne le 29 décembre 1955. A 17 ans, il décide de quitter le domicile familial et, comme il le précise lui-même, se sent « seul au monde ». C’est le théâtre et sa capacité d’ouverture au monde qui lui offrent sa renaissance. Il voyage à travers le monde et arrive à vivre grâce à son ingéniosité et la générosité des gens qui l’entourent.

Il étudie la linguistique et à la sortie de ces dernières en tant qu’auditeur libre en 1981, il devient « Gustave Parking » en souvenir des différents lieux qu’il a pu visiter et où il s’est produit. Le comédien se crée une carrière d’humoriste qui fleurit peu à peu jusqu’à l’amener à jouer dans de nombreux pays d’Afrique en 1983. Son mojo continue et il apparait dans des festivals et à la télévision à partir de 1984.

A la fin des années 80′, Gustave Parking participera même à la très célèbre émission qui a fait découvrir de très nombreux humoristes : La Classe. Il continuera avec de très nombreux voyages : Etats-Unis, Singapour, Haïti, Indonésie…

Comme ça ne lui suffisait pas, il ira même se produire dans les années 1990 au Off d’Avignon. La vie ayant toujours ses revers, il apprendra malheureusement en 2001 (un peu par hasard) qu’il est atteint d’une maladie génétique : l’hémochromatose. Il en fera un de ses combats en soutenant notamment la journée mondiale de lutte contre la maladie (20 juin, notez la date). Malgré tout, il en parle désormais avec humour – comme le reste – et n’a pas arrêté d’être hyperactif pour autant : libres, collaborations, spectacles et même conférences.

Artiste engagé, il œuvre pour la défense de l’environnement avec s’investit avec Amnesty International en 1993.  En 2012, il donne des ateliers d’improvisation en prison en Guadeloupe dont naîtra le spectacle Improvizonzon. Avec Gwad-Impro, il amène aussi l’improvisation dans les écoles et lutte entre autre contre les préjugés.

 

Troupe d’improvisation

De nombreux projets mais, étonnamment, pas de trace de Gustave Parking au sein d’une troupe d’improvisation revendiquée. Comme quoi les ligues ne sont pas les seuls biais pour improviser !

 

Si vous ne le connaissez pas…

L’improvisation théâtrale pour tous | Gustave PARKING | TEDxPointeaPitre
Apprendre à gérer son stress, vaincre sa timidité, contrôler ses accès de colère et autres problèmes qui se posent parmi les nombreux aléas de la vie quotidienne, c’est l’objectif de l’improvisation théâtrale. En nous amenant à réinventer ainsi notre propre expérience et à jouer de celle d’autrui, l’improvisation théâtrale se révèle être une formidable pédagogie de la tolérance.


Commentaires Facebook

Article précédent

Des improvisateurs et des chatons

Article suivant

7 chaînes Youtube auxquelles s'abonner