1
Partages
Pinterest Google+

Vous avez envie de vous mettre à l’impro mais vous ne savez pas comment plaire à cette superbe ligue qui vous fascine ? On peut vous aider en vous donnant les raisons qui feront que vous ne serez jamais recruté par cette fameuse ligue. Si vous avez ne serait-ce qu’un des points ci-dessous, votre cas est mal barré…

  1. Vous venez de la ligue concurrente depuis toujours
    Ok, ça PEUT être un point positif, si vous promettez de venir avec des informations top secrète du genre « je connais la fameuse recette de leur catering : du pain, du fromage et du pâté ». Mais globalement, il y a quand même des chances pour qu’on vous déteste par avance.
  2. Vous êtes sorti avec un membre de la troupe
    Clairement, personne ne veut subir son ex dans son activité de loisir… Je sais que vous vous entendez bien Jérémy et toi, mais non sérieusement, il fera tout pour que tu ne sois pas dans sa troupe.
  3. Vous êtes multi-ligues
    On pourrait dire, en quelque sorte, une prostituée de l’impro (pour rester poli). Partout où vous pouvez chopper des occasions de jouer, vous vous inscrivez. C’est moche.
  4. Vous êtes flippant
    Il est toujours difficile de dire à quelqu’un de but en blanc qu’il nous fait peur. Pourtant, il faut l’avouer : on rencontre toute l’année des gens flippants. Concrètement, si tu es venu à TOUS les spectacles, tout seul, que tu connais tous les prénoms de tous les membres de la troupe mais que personne ne te connait en retour, tu fais parti de cette catégorie.
  5. Vous avez refusé de coucher avec un membre de la troupe
    Là encore ça va être compliqué. Personne n’a envie de subir la personne qui lui a mis un râteau tout au long de l’année. Oui, parfois il faut coucher dans les milieux artistiques, c’est pas faute de le répéter !
  6. Vous avez demandé à rejoindre TOUTES les ligues de la région
    Soit 21 demandes en tout. Sachez que les troupes se connaissent, et d’avantage encore les dirigeants de chacune d’entre elles. On comprend que vous vouliez assurer vos arrières, mais nous on a envie de se sentir unique.
  7. Vous n’en avez rien à faire
    Vous avez envoyé un email de cinq mots : « Je souhaite rejoindre la troupe ». C’est un peu faible, vous ne voulez pas y réfléchir encore un peu ?
  8. Vous n’avez mis que 5€ dans le chapeau du dernier spectacle
    Ah parce que vous avez cru qu’on ne remarquerait rien ? Vraiment, vous pensez qu’on ne vaut que ça ?
  9. Vous avez inversé les rôles
    En fait, c’est vous qui demandez à la ligue pourquoi vous devriez la rejoindre. « Vous jouez souvent ? Ok je note. Et la cotisation ? Ah c’est un peu cher, va falloir penser à baisser ça. Bon, pour ma part je vais venir à l’atelier expérimenté et je ne jouerais que les cabarets, pas les matchs« . C’est quoi ton problème mec ?
  10. Vous êtes moche
    Désolé, mais ça compte…
  11. Vous en faites trop
    Le harcèlement est puni par la loi. Arrêtez de nous envoyer 12 emails par jour. On en peut plus.
  12. Vous êtes prêt à devenir coach
    Vous avez sérieusement évoqué l’idée dans votre email de candidature. Ok, c’est très sympa de vouloir partager votre expérience liée à 15 ans d’impro, mais pour le moment personne ne vous connait dans la ligue. Faites vous d’abord votre place en tant que joueur et après on en rediscute, hein ?
  13. Vous avez une réputation pourrie
    Encore une fois, les dirigeants de troupe parlent entre eux. Vous avez la réputation d’être lourd, de tout discuter, de ne jamais être content ? Il faut changer de ville, c’est mort pour vous.
  14. Vous êtes trop beau
    La règle est la suivante : être moins moche que le plus moche de la troupe mais être aussi moins beau que ceux qui décident du recrutement. Ils veulent continuer à rouler des pelles tranquillement sans trop de concurrence.
  15. Vous êtes ou n’êtes pas pistonné
    Là, chaque troupe a sa règle, parfois diamétralement opposé. D’un côté, les « troupes à piston », qui recrutent 80% de gens qu’ils connaissent déjà. De l’autre, les troupes qui valorisent les nouveaux venus et qui se refusent à faire entrer quelqu’un qu’ils connaissent.

 

En gros l’idéal c’est d’avoir croisé une fois à une soirée le dirigeant de l’asso, de ne pas avoir couché avec lui mais de ne pas lui avoir mis de râteau non plus, d’être beau mais pas plus que lui, d’être arrivé en ville y’a deux mois et d’être motivé sans être lourd. Facile !


Commentaires Facebook

Article précédent

Ralenti ou Slow Motion

Article suivant

50 trucs moins cool qu'improviser