0
Partages
Pinterest Google+

Musicien, chanteur, metteur en scène, et comédien… Voilà ce que dit la fiche Wikipedia d’Arnaud Joyet. Dans comédien, il faut comprendre « et très bon improvisateur », car c’est ce qu’il est. Avec sa bonhomie naturelle et son talent pour tirer la tronche, aucun personnage ne lui résiste !

 

Sa biographie (enfin presque)

Arnaud Joyet est né le 3 avril 1974 dans le Var. Son papa, Bernard Joyet, est chanteur et auteur-compositeur-interprète. Il est donc logique que le fils se soit aussi mis à la musique et devenu lui-même chanteur. Bref, début 1990, ce dernier fait de l’impro à Trappes (oui, encore ! Que serait cette ville sans l’impro et Déclic théâtre ?) et rencontre Emmanuel Urbanet avec lequel il aura des aventures musicales et théâtrales par la suite !

Au fil des années, il continuera à se créer son petit tissu social en impro et rencontrera notamment un certain Arnaud Tsamere dont il co-écrira le premier one-man show « Réflexions profondes sur pas mal de trucs », puis le second avec François Rollin. Suite à ça, BIM, rencontre avec Simon Astier, proposition d’écrire un épisode d’Hero Corp. Ça cartonne, du coup il continue d’écrire des épisodes et il joue le rôle de Stan dans la série.

Et c’est ainsi qu’il se retrouve dans l’équipe Hero Corp en 2011… Au même moment où il intègre la Ligue Majeure d’Improvisation (d’ailleurs, les deux troupes se sont affrontées… Coïncidence ? On n’y croit pas). Ah, et en 2011, il remporte la coupe Paris-Impro.

Troupe d’improvisation

 

Si vous ne le connaissez pas…

Arnaud Joyet & Arnaud Tsamere « Je l’aime à mourir »


Commentaires Facebook

Article précédent

Faute de manque d'écoute

Article suivant

Le discours des capitaines