0
Partages
Pinterest Google+

Ah, la buvette ! Un poste d’exception où l’on a le privilège de profiter – si la troupe en a les moyens – de consommations illimitées et gratuites. Mais ne vous y trompez pas, le job de barman est éprouvant et à chaque fois que les improvisateurs se reposent, au bar ça explose ! Bien sûr, on a pas toujours un barman. Parfois, on joue dans un bar qui a déjà le sien, parfois dans une salle sans buvette.

 

Son rôle
  1. Prendre l’argent
    Le nerf de la guerre ! Le bar est souvent un moyen de rapporter à l’association un peu plus que s’il n’y avait que les entrées. Alors forcément, avec des bières canette à 2E l’unité on deviendra pas riche mais c’est toujours un peu de beurre dans les épinards.
  2. Inciter (un peu)
    Souvent, l’entrée comporte un ticket boisson. Dans ce cas, il faudra travailler deux fois plus pour inciter les gens à consommer au-delà de leur simple consommation initiale. Avec modération, bien sûr !
  3. Refuser la carte bleue
    Alors l’ouvreur s’est déjà fait pourrir à cause de ça et là vous êtes le deuxième à en prendre pour votre grade. Dans les bars, pas de soucis on prend la carte (et encore : avec montant minimum une fois sur deux). Mais quand vous avez un bar mobile, même pas la peine d’y penser. Espérons pour vous qu’il y a un distribution à moins de 100 mètres.
  4. Rendre la monnaie
    « Si, je vous ai donné 10E ». « Non monsieur, vous m’avez donné 5E ». « Mais non, 10 ». Bref, vous l’aurez comprit il faut rester 100% vigilant sans jamais rien lâcher sinon le public se fera un plaisir de vous escroquer (ou pas parce qu’en général le public d’impro est le meilleur du monde, mais y’aura toujours un sale type qui passera par là).
  5. Servir jusqu’au trait
    ET PAS AU DESSUS. On fait toute la marge dans ces 5cl qu’on n’offre pas aux consommateurs. Alors oui, le verre est grand mais c’est pas la peine d’aller jusqu’au bord. Surtout quand c’est du vin…

 

Ses phrases favorites

Deux blondes et une brune ?

Demi ou pinte ?

Tu veux quoi ?

Non désolé, on fait pas de cocktails…

Alors bien sûr, chaque troupe a ses habitudes et ses besoins. Mais bon, un barman vous voyez ce que c’est. A la seule différence que souvent dans une association on a pas les mêmes moyens logistiques et que ça ne facilite pas forcément le travail. Adieu la tireuse à bière, adieu la machine à laver la vaisselle, adieu la machine à glace pilée… Bonjour les canettes, les éponges et l’eau froide !

 

Ses super-pouvoirs
  • Mademoiselle, celui-là est pour moi (4000 points)
    C’est pas très sympa pour l’association qui paie un peu ton plan drague, mais c’est hyper efficace. La personne qui se fait offrir un verre adore la ligue et toi plus particulièrement.
  • Erreur positive (1 point)
    Même pouvoir que l’ouvreur : là où il y a de l’argent il y a parfois des erreurs. Quand elles sont en faveur de l’association, tout va bien et on vous remerciera de ne pas savoir compter pour le bonheur de tous !
  • Queue de 10 mètres (-13 points)
    Tu papotes, tu prends ton temps, tu mets trois plombes à trouver des verres propres… Résultat des courses la file devant toi s’allonge et tu sais pertinemment que tu n’auras pas le temps de les servir tous avant la reprise du spectacle. Dommage !

 

Ses formats

Commentaires Facebook

Article précédent

Les coulisses du spectacle, en Gif

Article suivant

Les débriefings d'après spectacle