0
Partages
Pinterest Google+

Cela fait 24 jours qu’on entend parler QUE de ça… Noël arrive, plus que quelques heures avant le réveillon pour certains (et une mauvaise soirée en perspective pour d’autres). On a envie de te proposer quelques cadeaux que tu peux te faire tout seul, à toi-même. Parce que tu le mérites, même si tu penses le contraire :

  1. Prendre confiance
    Que tu sois un artiste, un banquier, un chômeur, un collégien… Prendre confiance en toi, ça ne peut que t’aider. On ne te dit pas de te la raconter et de penser que tu es le meilleur. Juste de te dire que tu es à ta place là où tu es. Tu rêves depuis des années de devenir comédien•ne ? Fais-le ! Oui, certain•e•s sont meilleur•e•s que toi. Mais ça n’est pas pour ça que tu n’as pas toi aussi quelque chose d’unique à proposer. Tu détestes l’école et tu te sens en marge ? Trouve-toi des activités annexes, serre un peu les dents et aménage-toi le maximum de moments ludiques, car cette période ne durera pas (heureusement).
  2. Faire ce que tu veux
    Ton truc, c’est voyager ? Voyage. Comme dirait Orelsan, « Si tu veux faire des films, t’as juste besoin d’un truc qui filme. Dire : « J’ai pas d’matos ou pas d’contact », c’est un truc de victime ». Un paquet de gens vont te décourager parce que tes projets sont soi-disant irréalisables. Ils n’ont pas forcément tort : plein de projets se casseront la gueule. Mais sans essayer, tu es sûr que ça ne marchera jamais. Parfois, il faut 9 projets qui ratent pour arriver à créer le 10ème qui sera génial. C’est long, difficile, mais ça paiera.
  3. T’aimer
    C’est un peu cucul, mais c’est assez primordial. On passe pas mal de temps à se juger, on subi tous cette oppression qui nous pousse à toujours douter de nous. Accepte tes défauts, travaille dessus mais considère aussi qu’ils font parti de toi et qu’on t’aime pour ça !
  4. Te laisser aimer
    L’un ne va pas sans l’autre. Puisqu’on te dit que tu peux t’aimer, tu peux aussi laisser les autres faire pareil. Arrête un peu de jouer le rôle de la fille ou du mec distant. Tu es comme tout le monde (et encore plus si tu fais de l’impro) : tu as envie d’être entouré•e, d’être aimé•e. Mais pour ça, il faut s’ouvrir un peu. Et prendre le risque de quelques déceptions.
  5. Grandir, devenir un peu meilleur
    Quand on te disait de faire ce que tu veux, on aimerait quand même tempérer notre propos : fais ce que tu veux… SI ça n’a pas un impact négatif sur le monde qui t’entoure. Par exemple, si ce que tu veux faire c’est jeter ta vieille télé dans la Seine : tu t’abstiens. Si tu as envie de jouer à Call of Duty mais en vrai et que tu veux t’engager pour dézinguer des gens : ce n’est pas fou comme projet de vie, hein ? Bref, profite de 2018 pour être un peu meilleur qu’en 2017. Deviens plus humaniste, animaliste, écologiste, généreux… Dit comme ça, on croirait que c’est juste un effort à fournir, mais on est sûrs que tu en sortiras grandi.
  6. Positiver…
    L’idée, ce n’est pas de se dire que comme il y a plus miséreux ailleurs tu n’as pas le droit de te plaindre. Tu as le droit, et même surement le devoir de te plaindre / questionner le monde qui t’entoure / lutter contre les injustices. Mais, dans le même temps, tu peux aussi au quotidien ne pas tout voir en noir.
  7. … et te battre !
    Tu viens de te faire virer et de rencontrer la femme/l’homme de ta vie ? Tu retrouveras un taf. Tu n’as que très peu d’amis mais tu as une famille en or ? Essaie de bâtir de nouvelles relations mais appuie-toi sur tes proches. Pars du principe que tu as forcément dans ta vie des forces et sers-t-en pour combler tes faiblesses. Les réseaux sociaux nous font croire que tous ceux qui nous entourent vivent un émerveillement quotidien. On travesti tous la réalité : aucune vie n’est parfaite mais tu peux te battre pour tenter d’aller vers celle dont tu rêves.
  8. Des stages, des spectacles et tout ce qui nécessite une MasterCard
    Parce que comme ils le disent dans la pub, il y a plein de trucs cool que tu peux faire juste en changeant ton point de vue ou en travaillant sur toi-même. Mais si tu as un peu de tunes, tu peux aussi te faire des cadeaux plus matérialistes. Ce n’est pas aussi fort que d’avoir un gamin, mais faire un super stage ou voir un spectacle de fou, ça fait des jolis souvenirs.

 

Alors, quel cadeau tu vas te faire pour Noël ?


Commentaires Facebook

Article précédent

9 types de sous-groupes qu'on trouve dans toutes les troupes

Article suivant

Bonne année 2018 à ces gens-là