1
Partages
Pinterest Google+

On sait tous que le catch, au final, c’est bidon. Là, ce n’est qu’à moitié vrai. Dans le Catch-Impro, certes il y a du chiquet, mais les improvisations restent 100% pur boeuf. Dans ce format, ce sont des duos qui s’affrontent au lieu d’équipes complètes. De quoi complexifier un peu le jeu.

 

Déroulé

Très souvent, le catch est scénarisé, ce qui veut dire qu’il va se passer un paquet d’évènements que malheureusement, la rédaction de Caucus ne peut pas deviner (cette bande de feignasses !)

  1. L’arbitre-présentateur (qui peut parfois être séparé en deux personnes différentes) rentre sur scène et présente le spectacle
  2. Chaque équipe de catcheurs fait son entrée avec sa musique, son costume et sa présentation
  3. L’arbitre-présentateur démarre le catch
  4. On joue / On vote (ou un jury composé de quelques éléments du public le fait) / On prend des fautes ou pénalités / On s’engueule parce que ça fait parti du décorum
  5. Fin du tiers-temps, de la mi-temps ou du spectacle
  6. On décerne une coupe ou une médaille au couple vainqueur
  7. On remercie tout le monde et rideau

 

Règles

Plusieurs écoles s’affrontent. Cela dit, la forme originale est assez claire à ce sujet : le catch a bel et bien des fautes qui peuvent être décernées si on ne respecte pas les règles élémentaires (décrochage, rudessecliché…). Arrivé à 10 fautes au compteur, les catcheurs sont déclarés KO et le point va à l’équipe d’en face.

Bref, le catch c’est un peu à la sauce de l’arbitre-présentateur qui a tout pouvoir et gère une belle machine à lui tout seul.

 

Décorum

Pour la forme la plus épurée :

  • 1 Arbitre-présentateur
  • DJ
  • 2, 3 ou 4 duos de joueurs

 

Ce qu’ils en disent

J’aime pas trop, parce que les improvisateurs jouent à catch-catch sous leur costume.
— Un mec cabot
ENFIN, j’ai tout le pouvoir. Le monde est à moi, mouahahaha, moi, moi moi !!
— Un arbitre heureux

 


Commentaires Facebook

Article précédent

Deus Ex Machina

Article suivant

Hero Corp