0
Partages
Pinterest Google+

Il y a une compagnie dont on doit absolument parler quand il s’agit d’improvisation théâtrale : Déclic Théâtre. Outre le fait que de très grands improvisateurs/humoristes/comédiens se soient formés dans cette association, Déclic Théâtre a fait faire d’énormes pas à l’improvisation en France et notamment pour tout ce qui traite de l’improvisation à l’école.

 

Historique

Déclic Théâtre est fondé en 1993 à Trappes par deux grands noms de l’impro : Jean-Baptiste Chauvin dit JiBé et Alain Degois, qu’on appelle plus communément « Papy ». Le but de l’association : la pratique artistique du match d’improvisation théâtrale, notamment au sein des établissements scolaires. Quelques années auparavant, Papy donnait déjà des ateliers en milieu scolaire et c’est ainsi qu’il a notamment rencontré un certain Jamel Debbouze, collégien à l’époque, et qu’il l’a fait rejoindre la compagnie Déclic Théâtre.

Depuis 2011, le Trophée Culture & Diversité a été créé par la compagnie. Il consiste en un championnat inter-collèges dont la finale se déroule à Trappes. Des intervenants, partout en France, donnent des ateliers d’improvisation au sein de collèges pour permettre aux jeunes d’appréhender une forme artistique et de se révéler à eux-mêmes. Ce trophée a été largement mis en valeur avec la venue de François Hollande lors de la finale de 2014.

En 2013, Papy sera sacré Chevalier de l’ordre des arts et des lettres par Aurélie Filippetti, ce qui ne sert sans doute pas à grand chose mais a du lui faire bien plaisir et prouve encore une fois l’importance de l’homme dans le monde artistique et théâtral. Cependant, cela n’aura pas suffi à le retenir car il laissera la direction de la compagnie quelques mois plus tard à Mélanie Le Moine.

 

Joueurs réguliers

Contrairement à de nombreuses compagnies, il n’y a pas de joueur régulier chez Déclic. En revanche, on peut citer quelques grands noms qui y sont passés :

Et bien sûr les fondateurs : Alain Degois et Jean-Baptiste Chauvin.

 

Site Web

http://declictheatre.canalblog.com


Commentaires Facebook

Article précédent

9 idées pour que le match ressemble un peu plus au Hockey

Article suivant

L'impro, c'est comme un saut en parachute