0
Partages
Pinterest Google+

En gros : en impro, on invente. Donc, les références à des marques ou des personnages célèbres de même que tout ce qui est trop « pop culture », on oublie. Bien sûr, c’est un peu blasant pour les joueurs parfois, car l’envie est tentante, de même que pour le public qui ne demande que ça. Mais non !

Point de détail supplémentaire : faire une redite dans le même spectacle est aussi prohibé. Les personnages, les relations… Tout doit changer à chaque impro.

 

Le geste

Bon, on a pas trouvé d’image vraiment explicite, alors on va l’expliquer plutôt :

  1. L’arbitre plie sa jambe droite de sorte à ce que son talon se rapproche de son fessier
  2. L’arbitre se stabilise très rapidement (parce que si tu tombes quand t’es arbitre ou que tu trébuches, ta crédibilité est foutue)
  3. L’arbitre tape sur le côté de sa chaussure avec sa main droite (genre « vilaine chaussure »)
  4. L’arbitre relâche son bras droit et sa jambe droite

Attention : parfois, certains arbitres un peu excités iront même jusqu’à bien taper du pied en le redescendant. Le capitaine devra alors faire extrêmement gaffe durant son explication.

 

Quelques exemples pour mieux comprendre

Luke, je suis ton père.

On se lève tous… pour Danette !

Mon seignor, il est l’or de se réveiller…

J’ai fais le plein de ma R5 chez Speedy, je suis passé chez Auchan acheter des Smarties et là je vais voir le concert de Patrick Sébastien

Le dernier étant à la fois un combo de clichés et de mauvais goût…

 

En vidéo

Hero Corp vs Lily – Débat après une faute de cliché.

 


Commentaires Facebook

Article précédent

Les pires noms de ligues d'impro

Article suivant

Le Capitaine