0
Partages
Pinterest Google+

Quoi de pire en improvisation que l’ennui ? C’est malheureusement ce qui arrive souvent quand il y a retard de jeu. Les joueurs ne viennent pas sur scène au moment opportun, ils ne font pas du tout avancer l’histoire durant plusieurs minutes… Bref, ça patauge !

 

Le geste

Un geste qui, bien fait, peut provoquer une petite tornade à côté de sa main

  1. L’arbitre lève sa main, poing fermé, à hauteur de tête
  2. L’arbitre extirpe son index du reste de sa main de sorte qu’il pointe le plafond (ou le ciel)
  3. L’arbitre fait un cercle avec son doigt, le coude restant lui statique
  4. Il pointe du doigt le joueur fautif ou le banc de l’équipe incriminée

 

Quelques exemples pour mieux comprendre

Papa ! Viens voir ça ! [et personne ne vient…]

– On va sur la montagne ?
– Tu veux aller sur la montagne ?
– J’aimerais bien, et toi ?
– Je sais pas, j’ai mal aux pieds.
– Alors on attend que ça passe ?
– Tu pourrais me porter ?

[L’arbitre siffle le début de l’impro et il n’y a pas de joueur sur scène]

En gros, tout ce qui ralentit l’improvisation ou le spectacle vaut pénalité de retard. Il ne s’agit pas de jouer vite, mais simplement qu’il se passe des choses pour que le public revienne un jour voir la troupe jouer.

 

En vidéo

[Les Ours Molaires] Les Fautes en match d’impro #1 – Le retard de jeu

Ce n’est pas une captation mais une vidéo effectuée dans un but semi-pédagogique, merci à eux (même s’ils sont un peu cabots, mais on leur pardonne ;)).


Commentaires Facebook

Article précédent

Dans le futur, en impro

Article suivant

On recule d'une heure