1
Partages
Pinterest Google+

Si le cinéma ne s’en vante pas forcément, l’improvisation y est une pratique courante. Nous avons retrouvé 8 scènes de films cultes qui sont improvisées totalement en partie et qui n’en sont que plus géniales !

 

Scènes de films improvisées
  1. Taxi Driver – You talkin’ to me?

    Le réalisateur avait demandé à Robert De Niro de se regarder dans le miroir et de parler, sans plus d’instruction en terme de texte. Et pourtant, aujourd’hui TOUT LE MONDE connait la réplique culte de l’acteur !
  2. Full Metal Jacket – L’instructeur

    La quasi-totalité de la scène a été improvisée par le magnifique R. Lee Ermey, pour le plus grand plaisir de Kubrick. Il fallait quand même le tenir, ce personnage, pour sortir le fameux « Je parierais que tu es du genre à enfiler un mec jusqu’au trognon sans avoir l’élémentaire politesse de lui manipuler gentiment le petit frère ! J’te préviens, je t’ai à l’œil ! ». Mais quand on sait que l’acteur a été instructeur dans les Marines, ça aide !
  3. Pretty Woman – La scène du collier

    Richard Gere, même si on ne le dirait pas, est un petit farceur ! Il était prévu dans cette scène qu’il offre simplement le collier au personnage joué par Julia Roberts (Vivian Ward, tu l’avais oublié ce nom hein ? Parce que nous oui…). Mais le coquinou a décidé de refermer la boîte sur ses doigts au dernier moment. L’actrice décroche, explose de rire et la scène est tellement naturelle et fabuleuse que le réalisateur Gary Marshall la garde au montage !
  4. Le loup de Wall Street – Le chant

    Quel duo d’acteur ! Et du coup, les idées fusent… Matthew McConaughey utilise entre les scènes le « humming » (puisque c’est désormais comme ça qu’on l’appelle) pour rester chaud. Leonardo DiCaprio aurait eu l’idée de l’inclure à la scène avant d’enchainer sur le reste du texte. Et c’est juste magnifiquement décalé !
  5. Reservoir Dogs – L’oreille coupée

    Quentin Tarantino, en réalisateur d’exception, est à la fois aussi méticuleux que fou. C’est pourquoi, après avoir coupé l’oreille, il n’aurait donné aucune instruction à Michael Madsen (Mr Brown) sur ce qu’il devait faire ou dire. Ses mots et ses gestes sont donc totalement improvisés !
  6. Macadam Cowboy – I’m walking here!

    Le taxi n’était pas prévu dans cette scène. C’est le chauffeur qui aurait bravé l’interdiction de passage dû au tournage de la scène et son arrêt de dernière minute n’était donc pas voulu de la part de l’équipe de tournage. Dustin Hoffman (qui a bien changé !) a donc improvisé la réplique et la scène n’en est que meilleure !
  7. Yippie Ki Yay MotherFucker

    Bruce Willis a déclaré sur un plateau de télévision que cette réplique n’a jamais été dans le script initial de Piège de Cristal. C’est lui qui l’a improvisé suite aux provocations incessantes de son partenaire de jeu Alan Rickman. Depuis, c’est devenu sa marque de fabrique et celle du lieutenant John McClane.
  8. Annie Hall – L’éternuement dans la cocaïne

    Cet éternuement n’était pas prévu par Woody Allen initialement ! C’est venu tout seul et la scène a été conservée telle quelle lors du montage final. Cependant, il semblerait qu’il ait fallu couper très vite après l’éternuement du fait du fou rire que cela a provoqué auprès de tous les acteurs !

Et toi, quels sont tes films cultes ? Il y a de l’impro dedans ?


Commentaires Facebook

Article précédent

Faute de refus de personnage

Article suivant

8 profils de joueurs en atelier