0
Partages
Pinterest Google+

Vous allez me dire : le photographe ne fait pas vraiment parti du décorum. Pourtant, combien de spectacles n’ont pas de photographe ? Très peu, et quand ça arrive tout le monde est bien emmerdé ! Parce que quand même, garder un souvenir de ce moment où Jojo a mimé un extracteur à particules en faisant le poirier, c’est super cool.

 

Son rôle
  1. Prendre des photos.
    Alors, je vous vois venir. Comment ça, tout le décorum a plein de trucs à faire et lui juste ça ? Oui, mais ça l’occupe toute la soirée messieurs-dames. Et puis, comme on trouvait ça injuste de réduire ce poste à ça, on développe dans les points suivant.
  2. Trier les photos.
    Pendant toute la soirée, il a mitraillé comme un malade. Pas parce qu’il avait spécifiquement envie d’avoir 50 fois cette grimace atroce que vous avez faite quand vous embrassiez votre partenaire, mais plutôt parce qu’il sait qu’il va devoir en jeter la plus grande partie : photographie floue, yeux fermés, quelqu’un qui passe devant l’objectif… Autant de raisons pour ne pas la garder.
  3. Retoucher les photos.
    Vous n’avez quand même pas cru que vous étiez naturellement beau ? Non, vous êtes comme tout le monde : largement plus qu’imparfait. Mais la magie de Lightroom a fait que vous êtes désormais un apollon. Merci le photographe !
  4. Uploader les photos.
    Ou, en français dans le texte, téléverser les photographies (oui, ça claque moins). Parce que les 100 photos qu’il a gardé, il faut bien les mettre quelque part. Que ce soit Facebook, le Google Drive de l’association ou Flickr, il faut bien les mettre quelque part. Et ça prend du temps…

 

Ses phrases favorites

Est-ce que je pourrais avoir tout le monde pour la photo de groupe s’il vous plaît ? Il est où Guillaume ? GUILLAUME, la photo !!

Merde, je l’ai mis où cet objectif ?

Salut les filles, ça vous dirait que je vous prenne en photo, c’est pour l’asso. Si vous voulez je peux vous envoyer personnellement la photo, voici mon numéro : …

Forcément, le photographe ne parle pas pendant les impros. Par contre, de la même manière que ces gars qui prennent des photos en boite de nuit avec l’espoir de ramasser un numéro, tout le monde aime prit être en photo et il pourra donc – sous prétexte de le faire pour la troupe – aborder de jeunes femmes (ou de jeunes hommes) sans paraître lourd.

 

Ses super-pouvoirs
  • Marionnettiste (49 points)
    Le photographe fait faire ce qu’il veut aux gens : lève une jambe, un peu plus à droite, souriez, criez, sautez… Lorsqu’il est là, la foule tombe sous son charme diabolique et suis toutes ses instructions.
  • Remerciement de fin (2 points)
    Il était là. Pas sur scène, mais il a bien aidé quand même et tout le monde lui est reconnaissant. Alors, si tout va bien et que le maître de cérémonie fait bien son travail, il est remercié comme les stars.
  • Passer devant la scène (-92 points)
    Pour avoir le cliché parfait, il doit à tout prit avoir un angle bien précis. Cet angle se situe juste entre le public et la scène. Il s’avance, essaie de prendre la photo le plus vite possible, la rate et se fait en plus pourrir par un spectateur qui lui crie « hey, t’es pas transparent hein ! ».

 

Ses formats

Commentaires Facebook

Article précédent

7 bonnes résolutions en impro pour 2016

Article suivant

Ligue Majeure d'Improvisation (LMI)