0
Partages
Pinterest Google+

Normalement, il y a le spectacle… Et puis il y a la suite. Quand on veut progresser, on a souvent coutume de discuter de ce qui s’est passé sur scène et de tout ce qu’on a pas eu le temps de se dire entre deux impros. Analyse des débriefings d’après spectacle !

  1. Le débriefing « Rien à faire »
    En gros, on profite à fond du catering et on essaye de draguer Jess, la meuf trop canon qui vient d’intégrer la troupe il y a quelques mois à peine. Les impros et leur réussite ou échec, on s’en fout. De la bouffe et de la séduction, ça c’est un vrai après-spectacle Rock&Roll !
  2. Le débriefing « Ingénieur statisticien »
    La ligue a mis au point un barème avec 83 critères qu’ils appliquent sur chaque impro. Un gars de la troupe a entendu parler d’une super méthode de calcul de scores pour les joueurs qui ne nécessite que de mobiliser 10 personnes à chaque match pour regarder qui a apporté les meilleures idées, qui est le plus entré, si on a marqué le point etc. Bien sûr, on se sert de ces scores pour les sélections, histoire de renforcer l’élitisme latent.
  3. Le débriefing « Un jour sans fin »
    A peu près 1h30 de débriefing suite à un spectacle d’1h30. En gros, on refait les impros seconde par seconde, avec chaque micro-détail qui n’était pas parfait. « Ah oui et à un moment tu as ouvert la porte de la maison côté intérieur alors qu’on l’avait ouvert côté extérieur auparavant ».
  4. Le débriefing « C’était mieux avant »
    La troupe existe depuis 3 ans et depuis 2 ans chaque semaine c’est la même routine : franchement on arrive plus à faire aussi bien qu’à la grange époque. Même le type qui est arrivé la semaine dernière trouve que les anciens spectacles étaient mieux, même s’il ne les a jamais vu.
  5. Le débriefing « Bisounours »
    « C’était trop bien ! » « J’ai adoré quand tu es rentré et que t’as fais la poule ! » « Le meilleur cabaret que j’ai vu de ma vie. » « J’ai trop kiffé jouer avec vous. ». Bref, on se mousse bien comme il faut et on se redit encore une fois qu’on est géniaux !
  6. Le débriefing « Avec participation extérieure »
    Tu ne sais pas pourquoi, mais à chaque fois tu te retrouve au débriefing avec le pote d’un pote, un type d’une autre ligue ou même le mec bureau qui vient de rentrer dans le bar et qui n’a pas vu le spectacle. Et le pire, c’est qu’il y a toujours un comédien pour te dire « mais si, c’est bien d’avoir un avis extérieur ». Pourquoi pas, mais on est pas sûr que « franchement j’ai ris quand le gars il a fait le chinois avec ses yeux bridés et tout » soit franchement constructif.
  7. Le débriefing « Tribunal »
    Les joueurs ont des comptes à régler et ça se sent. Chaque impro est l’occasion de pointer du doigt les fautes et les différences de chacun en jeu. « Non, je n’ai pas été rude, c’est toi qui a manqué d’écoute. » « Non, je n’ai pas cabotiné, j’ai dynamisé le spectacle. Toi par contre tu n’as pas arrêté les clichés« … Et ainsi de suite. Ambiance !

Et vous, à quoi ressemblent vos débriefings ?


Commentaires Facebook

Article précédent

Barman

Article suivant

Croisement