1
Partages
Pinterest Google+

On a tous nos petites préférences (oui Julien C., même toi). Que ce soit des joueurs qu’on adore trop ou des plats cuisinés, c’est du pareil au même. A la fin, il y en a qui sont mieux que d’autres. Les catégories d’impro ne dérogent pas à la règle. On a recensé les meilleures catégories d’après le public (sondage fait à l’aide de notre ressenti, IPSOS n’y est pour rien).

  1. Abécédaire
    Parce que, vraiment, c’est trop génial quand le gars arrive à X et qu’il doit dire « Xylophone » ou « Xavier, t’es là ? » (voir « Xanax », quitte à risquer la faute de cliché).
  2. Erotique
    Est-il vraiment nécessaire d’expliquer pourquoi, espèce de petit cochon ?
  3. Avec Accent
    « Y’a pas à dire Jacqueline, cet improvisateur avec son accent portugais qui passe le balai, c’est vraiment tordant »
    « Oui mais pas plus que cet allemand psychorigide qui torture des chatons »
    « Et le belge qui voulait manger des frites ? Vraiment je sais pas comment ils font pour avoir autant d’imagination »
  4. Comédie musicale
    Avouons-le, généralement ça foire et on retient plus la comédie que le côté musical. MAIS, ça titille en nous nos rêves d’adolescent et ça, ça n’a pas de prix.
  5. Sans limite d’espace
    Le principe c’est que les joueurs peuvent venir dans le public. Et nous, ça nous touche. On avait jamais vu des gens aussi proches du peuple depuis Kennedy.
  6. Croisement
    Les joueurs sont sensés inverser leurs personnages à chaque coup de sifflet.
    Généralement ça fini en courant dans tous les sens. On perd complètement l’histoire, on y comprend plus rien, mais c’est un joyeux bordel et nous, on aime ça. Foutez moi l’dawaaaaaa !
  7. A la manière de Franz Kafka
    Bon, celle là elle marche seulement sur un public qui va voir de l’impro entre deux symphonies à l’opéra et qui se lit chaque jour un recueil de nouvelles du moyen orient.

Et vous, vos meilleures catégories, c’est quoi ?


Commentaires Facebook

Article précédent

Pourquoi devenir improvisateur ?

Article suivant

Les pires noms de ligues d'impro