1
Partages
Pinterest Google+

Mark Jane n’a pas juste un nom très classe, il a aussi du talent. C’est sans doute pour ça qu’il a une activité si riche : il donne de nombreuses formations, joue pour plusieurs compagnies, a son propre spectacle solo… Et comme ça ne suffisait pas, il est aussi traducteur !

 

Sa biographie (enfin presque)

Mark Jane est né en Angleterre, le 23 septembre 1973. Très jeune, il découvre le théâtre à l’école et ne cesse d’en faire jusqu’à 20 ans où il obtient son « BaHons Drama, Film and TV » (en gros, une licence théâtrale, avec option cinéma et TV… Pour simplifier grandement). En parallèle, Richard Wheal lui donne son premier atelier d’improvisation à 13 ans.

Une passion est alors née : très jeune, il donne ses premiers ateliers d’impro tout en continuant d’exercer son métier de comédien. A 23 ans, il déménage en France, à Paris. Il deviendra en 2001 le fondateur des Improfessionals, une compagnie d’improvisation parisienne qui joue en anglais. Avec cette troupe, il organisera de nombreux évènements et notamment des workshop avec Keith Johnstone ou Mick Napier (puis, bien d’autres noms s’ajouteront à la liste au fil des années).

En 2004, il participe au festival d’improvisation « Improstival » où il jouera le premier Micetro jamais effectué en France. Depuis, il est un des garants du concept en France.

Quelques années plus tard, en 2012, la rencontre avec Keith Johnstone aura porté ses fruits puisqu’il supervisera la traduction de son livre Impro – Improvisation et Théâtre. L’année qui suit, il prend son envol avec ses spectacles solo ou presque. Il crée ainsi Trio, un concept dans lequel il est le seul comédien mais où deux personnes du public vont le rejoindre.

Il enchaînera ainsi un certains nombre de spectacles solo, sans pour autant arrêter de jouer avec les autres. C’est ainsi que depuis 2015, il a rejoint la compagnie Eux avec lesquels il joue le concept « Bio » (rien à voir avec la bouffe).

 

Troupe d’improvisation

 

Si vous ne lE connaissez pas…

Interview de Mark Jane de The Improfessionals, au Festival des 72h d’Impro de Paris
A propos du spectacle Double 007 Impro.


Commentaires Facebook

Article précédent

10 signes que c'est la reprise...

Article suivant

Quand tu rejoins une troupe d'impro, en Gif