0
Partages
Pinterest Google+

Que ce soit en match, en catch ou en cabaret, un bon public est un public averti. Celui qui connait les petites phrases, les gestes attendus et rituels. En général, le même genre de type qui explique les fautes à peine elles sont sifflées à son voisin pour bien lui prouver qu’il connait tous les rudiments de l’improvisations théâtrale. Alors, quelles sont les phrases à connaître :

  1. Arbitre, c’est un métier
    L’indémodable. L’arbitre fait tomber le palet sur la tranche, il bafouille ou décroche durant l’explication d’une faute… Et là, sanction immédiate, un joueur ou quelqu’un qui public chantonnera un petit « Arbitre c’est un » que tout le monde fera suivre en coeur de « Métier ». Prend ça l’arbitre !
  2. Cot cot cot
    En comparée, on a deux choix : on prend / on laisse. En gros, soit vous choisissez de commencer l’improvisation, soit vous vous défilez en laissant l’autre équipe commencer. Dans ce cas, l’usage est de faire comprendre à l’équipe qui a choisi de laisser qu’elle n’est pas bien brave en imitant le bruit de la poule.
  3. Quel courage !
    En comparée toujours, cette fois-ci si le capitaine a choisi de prendre. Alors là, on est bien content, on trouve ça franchement glorieux et on le fait savoir en félicitant l’équipe d’un « Quel couraaaaaaage ».
  4. Oh la la, 10 minutes !
    Ça marche aussi avec 12 minutes, 9 minutes… L’idée, c’est que quand une impro est annoncée et qu’elle est longue, le public a de la compassion pour les joueurs qui vont affronter ce défi et l’appuie d’un « oh la la », genre « c’est vachement long ». Alors, suivant le public ça diffère, mais c’est souvent lors d’impros de 7 à 8mn que ça se produit. On a jamais trop compris pourquoi, surtout que l’impro existe aussi en format long et que là ça ne choque personne de voir les improvisateurs galérer 2 * 45mn. Mais bon, les traditions vous savez…
  5. BOUUUUUUUH.
    Quand l’arbitre rentre, on ne l’applaudit pas. On ne sourit pas. On le hue. C’est comme ça ! Et si vous êtes quelqu’un avec un bon fond, qui a du mal à être méchant gratuitement, dites-vous bien que l’arbitre lui n’aura aucun remord à exterminer les joueurs. Alors lâchez, prenez votre chaussure et tirez lui dessus. Il aime ça.
  6. Ohhhhhhhhhhhhh.
    Quand le maître de cérémonie vous annonce la dernière improvisation du spectacle, il est de coutume d’avoir l’air déçu. Oui, même si ça n’est pas vrai Jérémy. On ne te demande pas de nous donner ton avis mais de suivre le règlement implicite du spectacle d’impro. Donc tu fais comme tout le monde et tu fais un joli « oh » de déception parce que franchement, on aurait bien voulu 10 autres improvisations.

Alors bien sûr, on pourrait aussi parler des cartons de vote et de cette si célèbre blague qui consiste à lever le carton côté bleu quand le maître de cérémonie vous demande de faire un essai et de lever votre carton rouge… Mais non, aujourd’hui on voulait s’arrêter aux petites phrases et onomatopées, pas de gestes !

Et vous, quelles sont les petites phrases que vous connaissez en tant que public averti ?


Commentaires Facebook

Article précédent

Jennie-Anne Walker

Article suivant

Les impros de Noël