0
Partages
Pinterest Google+

Depuis des semaines, on tremble à l’idée de devoir écrire cette fiche d’artiste-improvisateur… Robert Gravel, pour tous les improvisateurs du monde, est une institution à lui seul. Fondateur du match d’improvisation tel qu’on le connait aujourd’hui, cet homme aura permis un essor considérable dans le monde de cette si belle discipline qu’est le théâtre d’improvisation.

 

Sa biographie (enfin presque)

Robert Gravel est né le 14 septembre 1944 à Montréal. Début des années 1970, il intègre le Théâtre du Nouveau Monde (TNM) de Montréal où il fait parti des Jeunes comédiens. Quelques années plus tard, il fonde le Théâtre Expérimental de Montréal (TEM) avec Jean-Pierre Ronfard et Pol Pelletier. Suite à des différents et des opinions divergentes, Robert Gravel laissera de côté le TEM pour co-fonder le Nouveau Théâtre Expérimental (NTE).

 

En 1977, alors que Robert Gravel constate que les théâtres se vident et les patinoires de Hockey se remplissent, il décide avec Yvon Leduc de déplacer le théâtre dans un nouveau lieu… C’est ainsi que naissent le match d’improvisation et la Ligue Nationale d’Improvisation (LNI), que Robert Gravel a fondé et dans laquelle il a joué durant des années. A la base, notons que la LNI n’étant sensé se représentée que durant quelques jours à peine. Le succès fut tel qu’en 1980 les premières diffusion de match d’improvisation à la télévision ont eu lieu.

 

L’homme est aussi metteur en scène et dramaturge. Il écrit une trilogie nommée La Tragédie de l’homme, qui sera montée à l’Espace Libre par le NTE. Il préside jusqu’à sa mort, en 1996, la LNI. Il aura marqué l’histoire du théâtre d’improvisation et créé des émules par milliers, désormais devenus orphelins.

 

Troupe d’improvisation
  • LNI : 1977 – 1996

 

Si vous ne le connaissez pas…

Placement en impro – Robert Gravel


Commentaires Facebook

Article précédent

Meilleures chansons de lancement

Article suivant

Faute d'accessoire illégal