1
Partages
Pinterest Google+

Dans tout spectacle, la technique a une part très importante. Qu’il s’agisse d’un match, d’un cabaret ou d’un concept plus novateur, dès lors qu’il y a une scène et des gens à voir, il y a besoin de lumière. Créer des atmosphères, des tableaux et mettre en valeur les comédiens, c’est la dure tâche du technicien lumière.

 

Son rôle
  1. Concevoir le plan de feu
    Non, il ne s’agit pas de devenir pyromane et de s’éclater à mettre le feu dans la salle de spectacle. Le plan de feu sert simplement à déterminer quelles lumières vont être mises en place, où et de quel type ou quelle couleur. Suivant les budgets et moyens techniques, on peut avoir besoin d’éclairer avec des gélatines (donc des couleurs fixes) ou des LED (avec des couleurs réglables à la console). Bref, une mise en place qui peut être d’autant plus complexe que la salle est conséquente.
  2. Faire une conduite
    Encore une fois, tout dépend de la salle et des moyens. Certaines équipes qui jouent dans un bar n’ont même pas de lumières paramétrables. Pour les autres, il faut prévoir une conduite, c’est-à-dire un déroulé des lumières qui seront utilisées au fur et à mesure du spectacle (quand le MC entre, quand l’arbitre donne son thème…).
  3. Créer des ambiances
    On est en spectacle d’improvisation, impossible donc de caler des lumières pour chaque scène à l’avance. Le technicien doit avoir la capacité de créer des ambiances à la volée pour suivre les improvisateurs dans leurs péripéties.
  4. Mettre de la lumière dans la salle
    Que ce soit l’arbitre qui compte les votes, le MC qui veut parler avec le public, il faut prévoir d’éclairer non seulement la scène mais aussi parfois la salle. L’improvisation force souvent à une interactivité avec les spectateurs que le technicien lumière doit prendre en compte !

 

Ses phrases favorites

On démarre dans combien de temps ?

Merde c’est quoi déjà que j’ai mis sur la tranche numéro 5 ?

René, ça fait quoi déjà le bouton « Blackout » ?

Mais pourquoi il se place là lui ? On le voit pas !

Bon, en réalité un technicien ça parle peu, mais ça pense beaucoup ! Hyper attentif au spectacle, il doit être réactif en toute circonstance. Comme beaucoup de gens invisibles dans le spectacle, on ne le remarque que quand il fait une boulette. 1h25 de lumières parfaites, puis un malheureux éclairage loupé et tout le monde s’écriera « mais bordel il fout quoi le technicien ? ».

 

Ses super-pouvoirs
  • Ambiance Stade de France (114000 points)
    Personne ne sait vraiment pourquoi, mais l’ambiance est folle à ce spectacle. En réalité, la combinaison de la musique du DJ et des ambiances visuelles du technicien lumière a suffit à faire se lever tout le public de son siège.
  • Poursuite (15 point)
    Si tu as une poursuite, à savoir ces lumières qui permettent de suivre une personne spécifique, tu pourras l’utiliser pour mettre en valeur le joueur de ton choix ou la personne qui te plait tant dans le public. Ok, c’est rare d’avoir une poursuite et ça risque d’être mal vu, mais tu peux le faire quand même.
  • Crise d’épilepsie (-992 points)
    Dans le public, tu as ce gars épileptique. Tu ne le savais pas, mais en alternant ainsi les couleurs tout en jouant du stroboscope, tu viens de lui déclencher une crise qui force à l’évacuer de la salle. L’ambiance n’est plus la même ensuite…
Ses formats

Commentaires Facebook

Article précédent

Comment expliquer toutes les fautes quand on est arbitre ?

Article suivant

9 idées pour que le match ressemble un peu plus au Hockey