0
Partages
Pinterest Google+

Quand on parle de triptyque, on devine facilement que le chiffre trois rentre en jeu. Oui, mais trois quoi ? Trois impros ? Presque ! Trois joueurs ? Pas tout à fait. En réalité, ce sont 3 équipes de joueurs qui vont jouer 3 improvisations différentes mais durant la même soirée, de manière entrelacées.

 

Déroulé

Le triptyque doit si possible être bien présenté au public car c’est une forme d’improvisation longue qui, sans lexique, peut devenir très rapidement incompréhensible.

  1. Le Maître de Cérémonie arrive, salue le public et présente très brièvement le concept.
  2. S’il le souhaite, le MC pourra demander 3 thèmes ou 3 styles au public, ce qui lui permettra d’attribuer chacun d’eux à une histoire spécifique.
  3. Le MC laisse quelques secondes/minutes aux équipes pour se concerter et fini d’expliquer le concept, le déroulement de la soirée etc.
  4. L’équipe 1 entre en jeu.
  5. Quand elle veut, l’équipe 2 entre en jeu.
  6. Quand elle veut, l’équipe 3 entre en jeu.
  7. Puis, les équipes se croisent comme elle le souhaitent.
  8. A chaque fois qu’une équipe atteint son temps de jeu, elle conclut.
  9. Quand toutes les équipes ont atteint leur temps de jeu, c’est la fin du spectacle.
  10. Le MC présente alors les joueurs, remercie tout le monde et on s’en va.

 

Règles

Le triptyque est un format particulier d’improvisation longue qui a très peu de contraintes si ce n’est celle que les histoires ne se croiseront jamais entre elles. On peut créer des phénomènes d’echo d’une histoire à l’autre (une sorte de fil rouge qui traverse les espace-temps) mais on évite les clichés en faisant référence explicitement à une autre histoire.

Le MC doit détenir 3 chronomètres, un pour chaque équipe. A chaque passage d’une équipe, il lance puis arrête son chrono à la fin de celui-ci. Avant le spectacle, on aura déterminé la durée de chaque histoire (entre 20 et 35mn en général). Le MC aura donc la charge de fournir le temps à chaque équipe pour qu’elle sache où elle en est.

Comme il y a 3 équipes, on est en général peu d’improvisateurs dans chaque histoire. Les joueurs des 2 autres équipes peuvent cependant faire du décor (figurants / éléments de second plan…) mais ne doivent jamais devenir des personnages de l’histoire. C’est à l’équipe de prendre en charge ses personnages principaux et secondaires.

 

Décorum

De base :

  • MC
  • DJ (pas obligatoire mais franchement recommandé)
  • 3 équipes d’au moins 3 joueurs (4 recommandés)

 

Ce qu’ils en disent

Franchement le tritpique… Le triptite… Le trit… Bon le truc avec les 3 équipes c’est vraiment cool.
— Un dyslexique
Triptyque y’a 3 équipes ? Soyez originaux : nous on s’appelle Tryo et on est 4 !
— Tryo

 


Commentaires Facebook

Article précédent

7 fautes qui devraient exister

Article suivant

Ligue d'Improvisation de Paris (LIP)